Comment Francis prépare ses guitares pour qu’elles soient justes

En psychoacoustique il y a un effet cérébral du son. Pour prendre un exemple, certaines personnes sourdes ressentent les vibrations par les pieds ou les doigts, et le son passe par l’oreille externe et interne.

Personnellement je pense que le son est comme une aura qui pénètre complètement comme un rayon X. On à tous notre aura et nous émettons des vibrations. Pour moi le réglage doit se faire en milieu clos, ainsi un atelier de lutherie avec pignon sur rue subissant le bruit des véhicules sera à bannir.
Sur ma Stratocaster TBX modifiée, j’ai mis un sillet à roulette de façon à ne pas avoir d’accroche, ni de résistance sur la corde qui doit rester sensible à la tension de l’Accordage.

Le tirant des cordes est capital et déterminant pour le réglage, chaque corde a un poids en Kg, c’est comme un arc, plus c’est gros plus la courbure est importante sur le manche, donc les longueurs exprimées en 1/10éme millimètre changent, cela va d’ailleurs jusqu’au micron. Certains cassent leur tête de manche car la guitare est mal réglée.

Donc tout d’abord le guitariste doit trouver son tirant de corde suivant la guitare, son style, sa force. Le guitariste peut mettre des années à trouver son tirant. Un bon réglage donnera un bon tirant, bends parfaits sans casser la corde.

Article proposé par Francis Paquet, préparateur de guitares, 6 rue Jean Macé 75011  Paris – 06 42 85 00 14

Leave A Reply (No comments so far)